Nettoyer votre FAP, filtre à particules avec Pro-Filtres

Confiez vos filtres à particules au spécialiste de la régénération FAP

Pro-Filtres s’occupe de nettoyer vos filtres à particules à un prix défiant toute concurrence grâce à une méthode brevetée et reconnue.
A distance, en nous envoyant vos filtres ou sur place, notre équipe se chargera de régénérer vos filtres à plus de 90% !
Vous assurant une prestation économique et écologique avec un résultat garantie 1 année et un kilométrage illimité.

Pro-Filtres vous propose tout un pannel de services à votre disposition

Profitez d’un avis d’expert et de services sur-mesure. Pour en savoir plus, sélectionnez le domaine d’application souhaité et parcourez notre site. Vous pouvez aussi nous contacter par mail ou par téléphone.

Filtres à particules pour véhicules légers

Filtres à Particules sur Véhicules Légers

Filtre à particules sur camions et bus

Filtres à Particules sur Camions et Bus

Filtres à Particules sur Engins

Réparez vos injecteurs et vos pompes à injection avec Pro-Filtres !

Vous avez un problème avec votre pompe à injection ? Un injecteur qui a rendu l’âme ?
Contactez-nous, nous pourrons vous guider par téléphone et vous recevoir pour une réparation immédiate !

Contactez-Nous Maintenant !

Adoptez Pro-Filtres pour le respect de ses engagements !

Pro-Filtres s’engage à vous fournir un service à la hauteur de votre confiance.
Pour un résultat 100% : Économique + Écologique + Garantie !

pro-filtres, service économique

100% Économique

Pro-Filtres s’engage à vous proposer un tarif défiant toute concurrence.

En Savoir Plus

100% Écologique

La régénération de votre filtre permet un résultat écologique dans le respect de la planète.

En Savoir Plus

100% Garantie

Pro-Filtres s’engage à vous garantir le résultat : Satisfait ou Remboursé !

En Savoir Plus

Un Service Client réactif et professionnel

Nous savons ce que représente le besoin d’aide. Notre mission est de vous servir par notre expertise et notre réactivité.
Un expert disponible par mail et par téléphone saura répondre à toutes vos questions en Français et en Anglais.

Nous sommes fier d’avoir plus de

0

Clients satisfaits

Tous nos Avis Client

Vous aussi, faites partie de nos clients satisfaits !

Contactez-Nous Maintenant !

Vous voulez en savoir d’avantages ? C’est par ici :

Nettoyage de filtres à particules sur véhicules légers

Le catalyseur est un élément essentiel de la dépollution des véhicules. Aujourd’hui tous les moteurs Diesel sont équipés d’un catalyseur et d’un filtre à particules.
Le catalyseur étant chaud et par le passage des gaz de monoxyde de carbones et d’hydrocarbures imbrulés, les réactions chimiques transforment ces gaz en dioxine de carbone et en eau.
Janvier 2011, c’est la date de l’introduction de la norme européenne « EURO 5 » d’émission des polluants de l’air. Les véhicules Diesel doivent être équipés d’un filtre à particules (ou FAP) souvent couplé au catalyseur d’échappement et leur prix est assez élevé.

Introduction au filtre à particules (FAP)

Un filtre à particules est un système de filtration utilisé pour retenir les fines particules contenues dans les gaz d’échappement, particulièrement des moteurs Diesel.
Le FAP doit être nettoyé tout les 100 000 kilomètres pour une longue durée de vie et aussi pour préserver d’autres organes tel que le turbo, la vanne EGR, les injecteurs etc…

Qu’est-ce que le filtre à particules ?

Un filtre à particules ou dit le FAP fonctionne en deux étapes :
1. La filtration
2. La régénération ou le nettoyage

1. La filtration : Le filtre à particule est un système qui permet de filtrer l’air afin de retenir les fines particules polluantes et nocives rejetées par la combustion du moteur. Au fil des kilomètres, comme tous les filtres, une couche peut se former sur le filtre empêchant ainsi l’air de passer correctement.

2. La régénération : La majorité des modèles de véhicules disposent d’un système permettant de supprimer automatiquement cette couche de suie, sans même que le conducteur s’en aperçoive. Le système injecte du carburant dans le catalyseur et brûle ainsi la suie à très haute température (environ 600°C).
Il faut savoir que la régénération automatique du filtre à particules ne peut se faire qu’à régime moteur élevé. En effet, comme le filtre à particules ne se régénère qu’à température très élevée, le moteur doit tourner à environ 3000 tours/min pour que le nettoyage automatique se déclenche.

Le problème peut se poser alors sur les véhicules diesels ayant une utilisation plus citadine. Un véhicule faisant de petits trajets en ville à moins de chance de déclencher une régénération automatique car son moteur sera rarement voir jamais en régime élevé.
Quand le filtre à particules s’encrasse, un voyant s’allume indiquant alors au conducteur d’aller voir un garagiste pour un nettoyage de FAP.
A ce stade là, la régénération automatique n’est plus d’aucune utilité.

La mission de Pro-Filtres

Une fois le filtre à particules colmaté, aucune méthode n’est réellement efficace sans le démontage de ce dernier. Pro-Filtres vous propose sa solution brevetée qui a fait ses preuves dans le marché et qui au lieu de remplacer entièrement le filtre qui coûte entre 1000€ et 1500€ va le régénérer à l’état quasi-neuf (90%). Cette régénération est possible grâce à une machine dernière génération conçu spécialement pour cela.

Cette régénération là présente 3 grands avantages :

  • Premièrement, c’est économique puisque ça vous évite d’acheter un filtre à particules neuf.
  • Deuxièmement, c’est écologique, car l’eau de nettoyage utilisée est récupérée par la machine dans un bac spécial et transmis à notre partenaire qui s’occupe de son recyclage.
  • Troisièmement, c’est garantie pendant 1 an sur un kilométrage illimité !

Notez que les filtres à particules bons marchés qui se vendent sur Internet et qui ne sont pas d’origine ont une durée de vie nettement plus courte car ils contiennent moins de Palladium, ce qui peut bloquer le passage du contrôle technique de votre véhicule.

Comment éviter ce problème ?

Le remplacement du filtre à particules est très coûteux. Certes, le FAP permet de réduire la pollution des véhicules diesel, mais c’est souvent au détriment des automobilistes qui y voient une source de problèmes onéreuse. Pro-Filtres vous propose de suivre ces quelques conseils afin d’éviter le plus possible les problèmes de FAP :

1. Choisissez bien votre huile : Chaque constructeur préconise certaines huiles pour les véhicules équipés de filtre. A chaque combustion du FAP, de l’huile passe dans l’échappement. L’huile classique contient des particules de métaux qui risquent de se coincer dans le filtre. En revanche, l’huile homologuée par les constructeurs permet d’éviter ce problème.

2. Il faut rouler : Les problèmes d’encrassement de filtre à particules touchent essentiellement les automobilistes citadins. Il faut donc de temps en temps rouler à haut régime pendant plusieurs kilomètres.

Conclusion : Votre filtre à particules c’est comme votre cheminée, vous pouvez la nettoyer rapidement de temps en temps mais l’appel d’un ramoneur est souvent préconisé pour un nettoyage en profondeur.

Nettoyer FAP sur camions et bus

Les normes anti-pollution deviennent de plus en plus sévère en Europe et dans le Monde à travers les années. C’est la raison pour laquelle il y a quelques années, nous avons assisté à la naissance d’un nouvel organe couplé au moteur diesel, le catalyseur.

Quelques années plus tard, c’est l’apparition du filtre à particules ou le FAP et enfin le SCR «Selective Catalytic Reduction» ou réduction catalytique sélective. Ce dernier existe dans les poids lourd, les autobus et même les voitures, c’est la norme EURO 6. Tous ces dispositifs sont créés pour retenir les fines particules nocives pour l’Homme et qui sont dégagées par la combustion des moteurs. Ces FAP peuvent retenir jusqu’à 99,9% des particules, et réduisent les gaz à effet de serre.

Ces organes comme tout autres pièces automobile ont besoin d’un entretien et d’une remise à l’état après un certain nombre de kilomètres parcourus afin de prolonger la longévité du moteur, du turbo, des injecteurs et éventuellement faire des économies allant jusqu’à 10% sur la facture du carburant.

Le Filtre SCR : La chasse aux NOx

Ligne d'échapement EURO 6 Diesel - Pro-Filtres

Pour répondre à la norme Euro 6, les constructeurs automobiles ont eu fort à faire avec les moteurs diesel qui rejetaient bien trop d’oxydes d’azote, les fameux NOx. Comme il n’était pas possible de réduire ces rejets par des réglages sur le moteur, l’ajout d’un filtre à l’échappement s’est avéré indispensable.
Le SCR est le système de filtration le plus efficace qui existe : il se charge de transformer les NOx en azote et vapeur d’eau, deux composants naturels et inoffensifs à notre environnement.

Comment fonctionne le SCR ? Un nouveau réservoir pour l’AdBlue :

Pour effectuer cette réaction chimique, le système SCR pulvérise de l’ammoniac dans la ligne d’échappement. L’injection se fait avec un liquide appelé AdBlue qui ne contient pas directement cet ammoniac mais de l’eau (67,5%) et de l’urée synthétique (32,5%). C’est en entrant en contact avec la chaleur de l’échappement que l’urée se transformera en ammoniac. L’AdBlue n’est pas considéré comme une substance dangereuse et ne présente pas de risque particulier pour la santé. Il est simplement recommandé de rincer la peau ou les yeux en cas de contact.

Les contraintes de l’AdBlue.

Si la température d’AdBlue descend en dessous de -11 °C, l’AdBlue commencera sa solidification. A titre de comparaison, le diesel vendu en hiver par les pétroliers est garanti pour que son point de filtrabilité (point en dessous duquel le carburant ne peut plus passer par le filtre à gazole sans l’obstruer) soit inférieur à -20 °C. Lorsque l’AdBlue est gelé, le SCR devient inopérant : les émissions de NOx ne sont plus conformes à la normes Euro 6. Le moteur n’est pas affecté en terme de puissance ou de couple.

Le coût est le principal défaut de la technologie SCR. Elle vient en complément des technologies actuelles nécessaires à respecter les normes Euro 5 (EGR – circulation des gaz d’échappement, filtre à particules). Il faut donc ajouter le coût d’un catalyseur, d’un injecteur, de capteurs supplémentaires (sondes à NOx, capteurs de température), d’un réservoir d’AdBlue et d’un logiciel (généralement intégré dans le calculateur principal du véhicule) pour gérer le fonctionnement du SCR.

D’autre part, les réactions chimiques nécessaires pour traiter les oxydes d’azote nécessite que les gaz d’échappement atteignent une certaine température, au même titre qu’un filtre à particules. En dessous de 200 °C, l’efficacité du SCR est sensiblement réduite voire nulle. Plus que jamais, un moteur diesel Euro 6 ne sera pas adapté aux courtes distances. Si tel était le cas, les rejets d’oxyde d’azote resteraient élevés et à terme, il y a un risque non négligeable d’endommager la ligne d’échappement.

Si la thermolyse ne s’effectue pas, l’urée peut s’accumuler dans la ligne d’échappement et devenir solide au fil du temps (cristallisation). En conséquence, les gaz d’échappement auront plus de difficultés à circuler dans la ligne et le moteur se mettra alors en sécurité, nécessitant un passage au garage. Dans la majeure partie des cas, une simple intervention solutionnera le problème (nettoyage de la ligne d’échappement). Dans de très rares cas, ces cristaux auront endommagé le catalyseur nécessitant une intervention plus lourde que Pro-Filtres peut parfaitement effectuer.

Quelques exemples de réservoir d’AdBlue

Réservoir d'AdBlue

A quel moment faire le plein d’AdBlue ?

Indicateur niveau AdBlue

La quantité d’AdBlue injectée à l’échappement n’est pas négligeable, elle représente environ 3% de la consommation de gasoil. La capacité du réservoir d’AdBlue est variable selon les modèles. Un témoin lumineux sur le tableau de bord signale au conducteur lorsque le niveau est insuffisant. Le ravitaillement peut se faire dans une station service, bon nombre d’entre elles en sont équipées.

Pro-Filtres : C’est 100% Economique !

Tous les organes des véhicules utilitaires sont coûteux, ceux prévus pour l’anti-pollution le sont encore plus. Les filtres à particules contiennent des métaux rares et précieux ce qui peut expliquer leur prix excessivement cher. En effet, un filtre à particules neuf d’un camion ou d’un autobus coûte entre 2000€ et 4000€. Et pour une voiture, ça peut aller de 700€ à 2500€ selon le modèle.

Pro-Filtres vous propose donc de faire une grosse économie sur votre facture en optant pour la régénération de votre FAP à 90% en neuf, vous évitant ainsi l’achat d’un FAP neuf.
Grâce à cette régénération, non seulement votre FAP retrouvera une seconde vie mais en plus il favorisera la longévité du moteur, du turbo et des injecteurs.

Si toutefois l’achat d’un nouveau FAP est obligatoire, n’optez surtout pas pour des modèles bas de gamme, car leur durée de vie est nettement plus courte et l’absence de Palladium dans ce type de FAP sera une contrainte au passage de votre contrôle technique.